RESUME DU VOYAGE DANS LE QUEYRAS SEPTEMBRE 2009



RESUME DU VOYAGE DANS LE QUEYRAS SEPTEMBRE 2009

MCMA 2009 Le Queyras Septembre 







Vendredi:
Un parking  poussiéreux, quelque part au-delà du pont de la Manda, douze montures rutilantes, douze pilotes au visage buriné, neuf passagères motivées.
Il est 13h30, la troupe s’ébranle (sic). 
 Nous passons par le col de la Couillole, puis nous faisons une première pause à Valberg, au soleil, ce qui nous semble aller de soi.
Nous ne le reverrons que plus tard, bien plus tard …
Après l’ascension de la Cayolle, nous enfilons nos combinaisons de pluie que nous ne quitterons plus jusqu’à l’étape, à Aiguille. 
 La soirée dans le petit hôtel de montagne, réservé à l’usage exclusif du club est sympathique. Après avoir honoré Dionysos, les plus prévoyants rendent grâce à Hélios et à Zeus, au cas où…
A mon avis, soit l’encens était éventé, soit les poulets sacrifiés n’étaient pas label rouge,  mais le lendemain fut humide. 
Samedi:
Du Col Agnel la vue est magnifique, en infra rouge.
A Saint-Véran il fait plus clair, notre optimisme à peine altéré revient à son niveau habituel.
Un détour par Ceillac prouve, par l’expérience, que la 1200 RT et la Goldwing n’ont rien à envier à la KTM 600 LC4.
Après une pause déjeuner à Guillestre, les plus hardis tentent la balade au Pré de Madame Carle, site grandiose, par beau temps, dit-on.
En chemin halte à Briançon où les plus curieux vont visiter la ville fortifiée.
Les autres, sans doute inquiétés par une possible contagion de fièvre obsidionale, toujours possible en ces lieux,  rentrent  par le Col de l’Izoard et les paysages minéraux de la Casse Déserte. 
Dimanche :
Le soleil est de retour.
Belle route via les hauteurs de Serre-Ponçon et le Col de Fyllis avant une halte à Selonnet, petit bout du monde bucolique.
Nous assistons, café à la main, à un défilé de Jaguar historiques, Ferrari (bof) et Chevrolet Corvette.
Soit la P.A.C. nous coûte plus cher que  prévu, soit les emblavures locales sont particulièrement fécondes.  « Ca eut payé », qu’ils disent ….
Il était prévu d’éviter Dignes en obliquant juste avant vers le col de Corobin, l’intention était louable.
Grâce aux nouvelles technologies, nous nous mîmes à trois pour faire plusieurs tours de la ville et finalement, résignés, pour prendre la route normale vers Saint André.
Après un kilométrage conséquent, nous arrivons fourbus, malgré nos constitutions robustes, et viriles disent certaines, à Guillaumes.
Après déjeuner, chacun regagne ses pénates.
Dernier voyage du club de l’année.





A l’an qué ven !  





JC






Lundi 28 Septembre 2009
pascal kirscher
Lu 1318 fois

actualités | bons plans | Resumés | voyages | règlement interieur MCMA | annonces | Mes videos | Sorties 2014 | Sorties 2013 | Sorties 2012 | Sorties 2011 | Sorties 2010 | Nos Sortie 2015 | Hors Club | Nos Sorties 2016 | Nos Sorties 2017